• Sarah Chardonnens, Suisse et Italienne, est née en 1985 sur les rives du Lac Léman. En 2009, à la suite de ses études universitaires en sciences politiques à Lausanne, à Paris et à Genève, elle décide de relier le Caire à Jérusalem en utilisant les moyens du bord. De cette expérience naît une réelle passion pour le voyage qui l’a conduite des chemins de fer du Transsibérien à la traversée du Mékong, en passant par les chaotiques – mais tellement sublimes – routes du Caucase, de l’Asie et du Moyen-Orient. En 2015, elle publie son premier livre : « Parfum de jasmin dans la nuit syrienne » (Éditions de l’Aire) qui relate son voyage à moto entre la Syrie et la Suisse suivi d'une compilation de chroniques libanaise : « On n’arrête pas un peuple qui danse » (2018). Depuis 2009, elle collabore avec des organisations fédérales et onusiennes au Maroc, en Syrie, en Ethiopie, au Liban, en Irak et en Lybie, sur des thématiques liées à la cohésion sociale et au maintien de la paix. Depuis 2021, elle vit à Tunis.
    Sarah Chardonnens nous livre ici un roman très bien documenté sur un Moyen-Orient en guerre. Les protagonistes de cette uchronie parviennent à nous toucher et nous rappellent que l'Histoire avec un grand H s'écrit avec les histoires quotidiennes de chacun où se mêlent tristesses, désillusions mais également joies et surprises. A travers le récit des vies d'Agrîn, d'Azad et de Nour, le lecteur découvrira les réalités de la guerre, du terrain, des camps de réfugiés et des conséquences de ces bouleversements sur les parcours de chacun.

    Sarah Chardonnens Le Crépuscule du Jasmin

Le Crépuscule du Jasmin

Sarah Chardonnens

Le livre

15,00 €

Résumé

Sarah Chardonnens nous livre ici un roman très bien documenté sur un Moyen-Orient en guerre. Les protagonistes de cette uchronie parviennent à nous toucher et nous rappellent que l'Histoire avec un grand H s'écrit avec les histoires quotidiennes de chacun où se mêlent tristesses, désillusions mais également joies et surprises. A travers le récit des vies d'Agrîn, d'Azad et de Nour, le lecteur découvrira les réalités de la guerre, du terrain, des camps de réfugiés et des conséquences de ces bouleversements sur les parcours de chacun.

L'avis de DashBook

Un récit touchant qui nous transporte au Moyen-Orient à la rencontre de ceux qui sont plongés dans les méandres de la géopolitique internationale. L'amour et la haine se côtoient, s'éprouvent, donnant à l'intrigue une portée universelle et intemporelle.

Sarah Chardonnens

Sarah Chardonnens, Suisse et Italienne, est née en 1985 sur les rives du Lac Léman. En 2009, à la suite de ses études universitaires en sciences politiques à Lausanne, à Paris et à Genève, elle décide de relier le Caire à Jérusalem en utilisant les moyens du bord. De cette expérience naît une réelle passion pour le voyage qui l’a conduite des chemins de fer du Transsibérien à la traversée du Mékong, en passant par les chaotiques – mais tellement sublimes – routes du Caucase, de l’Asie et du Moyen-Orient. En 2015, elle publie son premier livre : « Parfum de jasmin dans la nuit syrienne » (Éditions de l’Aire) qui relate son voyage à moto entre la Syrie et la Suisse suivi d'une compilation de chroniques libanaise : « On n’arrête pas un peuple qui danse » (2018). Depuis 2009, elle collabore avec des organisations fédérales et onusiennes au Maroc, en Syrie, en Ethiopie, au Liban, en Irak et en Lybie, sur des thématiques liées à la cohésion sociale et au maintien de la paix. Depuis 2021, elle vit à Tunis.

Extraits

Caractéristiques

Pages 176
Langue Français
Date de publication -
Format Dos carré collé
Dimensions 125 X 190
Papier -
ISBN-13 978-2-492821-07-3